Archives mensuelles : avril 2020

Actualité

Quand Hollywood boit du Malartic : Charlize x Malartic, 2 icones sur le tapis rouge !

Georges Clooney, Ridley Scott, Nicole Kidman, Al Pacino, Julia Roberts … Depuis 1986, l’«American Cinematheque Award Tribute» honore une personnalité emblématique du septième art pour l’ensemble de sa carrière. Après Bradley Cooper en 2018, c’est Charlize Theron qui a eu le privilège de recevoir la prestigieuse récompense le 8 novembre 2019. Entourée de ses proches, l’actrice a reçu son Award de Seth Rogen.

 

La soirée organisée en l’honneur de Charlize Theron s’est traditionnellement déroulée au Beverly Hilton hôtel. Près de 700 personnes, amis et famille de l’actrice, mais aussi acteurs et personnalités du monde du cinéma, ont pu déguster les vins du Château Malartic-Lagraviere au diner de gala de la cérémonie. Les Malartic-Lagravière blanc 2016 et rouge 2014 se sont merveilleusement accordés aux mets, et ont ravi les palais de cette soirée fabuleuse en tous points.


Charlize Theron et le magnum de Château Malartic-Lagravière signé

L’actrice, qui s’est montrée très intéressée par la propriété et ses vins, a même dédicacé une des bouteilles, gravée en son honneur pour l’occasion, qui sera offerte à la fondation de Charlize Theron, Charlize Theron Africa Outreach project.

Le Château Malartic-Lagravière, Grand Cru Classé de Graves à Léognan (près de Bordeaux) est la propriété de la famille Bonnie depuis plus de 20 ans. Alfred et Michèle Bonnie ont oeuvré pour le renouveau de la propriété dès leur rachat en 1997 et leurs enfants Véronique et Jean-Jacques veillent maintenant à sa destinée. Tout à Malartic est conduit avec la plus grande précision, dans la recherche constante d’un équilibre parfait. Produire un Grand Cru, c’est un peu comme réaliser un film : raconter une histoire, celle du terroir et des hommes qui le façonne. Avec patience et détermination, c’est un art de tous les instants.

Comme l’art du cinéma qui a été célébré ce 8 novembre à L’American Cinémathèque, le vin célèbre les mêmes valeurs universelles : le savoir-faire, l’émotion, le partage, la transmission…

La famille Bonnie, représentée ce soir-là par Véronique Bonnie-Laplane, est fière d’avoir contribuée à l’honneur rendu à Charlize Theron, qui incarne si bien ces valeurs.

Au sujet du Château Malartic-Lagravière

L’aventure viticole de la famille Bonnie commence il y a un peu plus de 2 décennies, quand le couple belge, Alfred et Michele Bonnie, tombe sous le charme du château Malartic-Lagravière, Grand Cru Classé de Graves à Léognan, près de Bordeaux. Depuis, leurs enfants Véronique et Jean-Jacques les ont rejoints et conduisent avec passion et détermination les Vignobles Malartic, complétés depuis 2005 par le château Gazin Rocquencourt (Pessac-Léognan, Bordeaux) et la Bodega DiamAndes (Mendoza, Argentine).

Les Vignobles Malartic produisent ainsi depuis plus de 20 ans des vins d’exception, où l’expression de chaque terroir, la recherche d’un équilibre parfait et d’une complexité gourmande en font les alliés parfaits de la gastronomie. Ils s’affichent d’ailleurs à la carte des belles tables du monde entier !


Véronique Bonnie-Laplane avec Charlize Theron et le magnum de Malartic dédicacé

Actualité

Notre millésime 2019 par Jean-Jacques Bonnie

Chers partenaires, clients, collègues et amis de Malartic, En cette fin avril, et après un mois et demi de confinement, il est encore difficile de se projeter sur une reprise complète de nos activités de façon normale et pourtant… il faut penser à l’avenir et à l’après ! En cette période habituellement très active de primeurs, marquant un des temps fort de notre filière, nous souhaitions vous parler de notre millésime 2019. Une vraie pépite à découvrir !

Deux éléments sont à retenir :

Sa qualité extraordinaire. Ce 2019 fait la prouesse de réunir puissance et délicatesse, en alliant profondeur et richesse à une tension et une superbe élégance. Il est de la veine des grands millésimes classiques avec même une dimension supplémentaire par son ampleur et sa longueur en bouche absolument remarquables.

Un tournant significatif à Malartic. Ce millésime marque en effet un tournant significatif dans notre façon de vinifier et d’appréhender le terroir. Comme le souligne Jean-Jacques, nous avons « sauté le pas » et changé notre façon de vinifier afin d’exprimer d’une façon éclatante le gout de ces raisins « riches de tout, riches de goût, riches d’acidité, de fraîcheur, riches de tanins ».


Interview de Jean-Jacques Bonnie, enregistrée à Malartic avant le confinement.

 

« Notre grand vin est le reflet de la complexité de son terroir. Une expression unique qui est notre signature », résume Jean-Jacques Bonnie.

 

Les grandes lignes de cette philosophie sont : un fruit mûr et frais. Des cuvaisons courtes. Des extractions douces donnant un vin de goutte ample et sur le fruit. La recherche de la meilleure trame tannique par un travail de sélection des presses rigoureux. Un assemblage précoce pour une harmonie générale.

Le terroir est ainsi mis en valeur par un travail de cave tout en douceur et une juste mesure de la matière tannique. Ce raffinement et cette élégance sont accompagnés par une complexité et une ampleur en bouche, révélatrices de la diversité de notre mosaïque de terroirs.

 

 

 

Et encore…

Toujours fermés aux visiteurs, et suite à de nombreuses demandes, nous avons mis en place une boutique online et un Drive : à partir du 4 mai, réservez vos créneaux ici !

Pendant cette période de crise, nous nous engageons à reverser 10 % des montants perçus à la Fondation des Hôpitaux de France.

En attendant de vous recevoir de nouveau à la propriété, nous publions tous les jours sur Instagram, suivez-nous !

En vous souhaitant à tous une bonne santé et un bon moral, dans l’espoir d’une prochaine reprise d’activité pour tous. Restons solidaires et connectés les uns aux autres.

 

L’équipe des Vignobles Malartic

Tony, Arminda, Christophe, Cécile B., Florestan, Cédric, Séverine, Stélina, Christine B., Olivier, Antoine C., Mathias, Christine C., Stéphanie C., Mathilde D., Maxime , Philippe G., Mathilde G., Jimmy, Laurent, Frédéric, Ivan, Christophe M., Ludovic, Jean., Mickael, Guillaume, Tonio, Pascale, Benoit, Chantal, Antoine R., Philippe S., Geoffrey, Marie, Yannick, Fanny, Jean-Jacques, Catherine, Stéphanie H., Véronique, Damien, Blandine, Bruno, Julianne… sans oublier nos fidèles supporteurs Alfred & Michèle !

 

Actualité

Avril 2020 : Des nouvelles des équipes de Malartic

Chers partenaires, clients, collègues et amis de Malartic, Et voilà, presque un mois de confinement… et nous ressentons plus que jamais le besoin de garder le lien avec vous, de vous informer sur notre réalité, notre quotidien, nos joies, nos questionnements aussi. Vos retours sur la précédente lettre ont été autant d’encouragements que nous avons partagés avec toute l’équipe !

 


Goliath devant le Château le 3 avril.

 

 

Aux bureaux : motivation par procuration

 

Toujours fermés aux visiteurs, nous recevons cependant beaucoup de messages, vocaux ou par mail et sur les réseaux. Ainsi, nous voulions vous remercier de partager avec nous votre quotidien, vos bons moments, votre bonne bouteille de Malartic, vos petits plaisirs de la vie !

Cela nous motive et nous apporte beaucoup en attendant de retrouver, on l’espère rapidement, le fonctionnement habituel de ce lieu d’accueil.

 


Merci à tous nos fans! D’ici et d’ailleurs: D’Anvers, New-York, Bordeaux, Italie, Beauchevain (Belgique), Gradignan, Delhi, Mannheim, Corée, Lisbonne…

 

À la vigne : une période cruciale

Le printemps est bien là et la vigne est en effervescence. Les premiers bourgeons sont apparus mi-mars et nous en sommes au début du stade de feuille étalée. Cette période de débourrement est toujours cruciale, et, avec les températures critiques des 27 et 31 mars, la nature nous rappelle ses droits et sa force. Heureusement, nous n’avons pas trop souffert du gel.

Nous n’avons pas de moyen de protection anti-gel car nos terroirs sont habituellement peu gélifs, mais nous restons attentifs et suspendus à l’évolution météorologique des prochains jours qui seront certainement décisifs.


Evolution des bourgeons du 19 mars au 7 avril.

 

Très concernés par la mise en œuvre de notre philosophie environnementale, nos vignes sont travaillées selon notre charte éco-exigeante, que nous faisons évoluer constamment en fonction des dernières avancées.

Du 25 mars au 27 mars, les capsules de phéromones pour la confusion sexuelle, méthode de lutte intégrée contre les insectes ravageurs, ont été posées. C’est une technique très respectueuse que nous employons depuis plus de 15 ans et qui a fait ses preuves.

C’est aussi le retour des labours pour un désherbage naturel, par décavaillonnage des pieds de vigne. Si nous le pratiquons depuis toujours à tracteur ou à cheval depuis quelques années, c’est une nouvelle étape pour nous avec l’arrivée en décembre dernier nos deux jeunes percherons, qui prennent le relais de notre précédent cheval de trait. A 3 et 4 ans, ils apprennent encore le métier et sont déjà très doués ! C’est un travail lent et de précision, qui demande une grande maîtrise des outils et de la conduite du cheval.


Avec Goliath, notre percheron de 4 ans, à la décavaillonneuse, mené par Mathias.

 


Halibi passant la canadienne.

 

Au chai : ça bouge !


Soutirage des 2018 pour la mise en bouteille.

 

L’équipe a travaillé activement à la préparation des 2018 rouges pour la prochaine mise en bouteilles prévue en juin. Les barriques ont été transportées du chai vers le cuvier afin d’être remontées en cuve pour l’assemblage final.
Le chai d’élevage est donc partiellement vidé et ne restent que les barriques de 2019.

 

Parlons-en, il est comment ce 2019 ?

 

Comme vous tous, nous sommes dans l’attente de voir la situation actuelle s’éclaircir pour pouvoir enfin vous le présenter. C’est un superbe millésime, généreux et très expressif, digne des plus grandes années.

Il mérite qu’on prenne le temps de le découvrir, d’autant plus que nous avons travaillé ce 2019 avec une approche nouvelle. Elle marque un vrai changement de style dans la continuité de nos efforts qualitatifs de ces dernières années. Bref, une vraie pépite que nous avons vraiment hâte de vous dévoiler !

 

Et autour de nous…

Le printemps met la propriété en éveille, la faune, la flore, tout notre écosystème se réveille. Le parc du château, et ses arbres centenaires, est entretenu avec minutie par nos jardiniers. C’est un écrin qui invite à la rêverie…

 

Juste en face des bureaux, de l’autre côté de la route, à la Ferme de Malartic, c’est un peu tous les jours la fête, quand les poules et les chèvres se partagent le festin quotidien d’un bon goûter apporté par l’équipe du château.


#LaVieContinue à La Ferme de Malartic…

 

Nous avons souhaité continuer à vous donner des nouvelles très concrètes de notre quotidien. Nous avons aussi une pensée attentive envers tous nos partenaires, tous ceux qui animent la diffusion et les lieux de consommations de nos vins: Négociants et courtiers, importateurs et distributeurs, sommeliers, F&B, restaurateurs, mais aussi ceux qui font rayonner notre belle région, agences de tourisme, événementiels, traiteurs, etc… et tous nos amis, proches ou éloignés qui ont dû annuler leurs voyages et visites.

Pâques approche et nous pensons à nos enfants, à nos familles. Restons connectés, avec ces liens solides et durables.
Prenez-soin de vous et Joyeuses Pâques !

 

L’équipe des Vignobles Malartic

Tony, Arminda, Christophe, Cécile B., Florestan, Cédric, Séverine, Stélina, Christine B., Olivier, Antoine C., Mathias, Christine C., Stéphanie C., Mathilde D., Maxime , Philippe G., Mathilde G., Jimmy, Laurent, Frédéric, Ivan, Christophe M., Ludovic, Jean., Mickael, Guillaume, Tonio, Pascale, Benoit, Chantal, Antoine R., Philippe S., Geoffrey, Marie, Yannick, Fanny, Jean-Jacques, Catherine, Stéphanie H., Véronique, Damien, Blandine, Bruno, Julianne… sans oublier nos fidèles supporteurs Alfred & Michèle !